Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques cinématographiques et littéraires

Critiques cinématographiques et littéraires

Sur ce blog vous pourrez trouver des critiques cinématographiques ainsi que littéraires sur différents type d'ouvrages et de films. Bonne visite!


L-DK chapitre 50

Publié par litt-cine sur 15 Juin 2013, 13:29pm

Catégories : #manga

l-dk-ban.png

 

 

 

Chapitre 50

 

 

 

=> scans (en japonais)<=

 

 

Aoi et Shûsei s'enlacent passionnément, tous les deux emportés par leurs pulsions quand...le téléphone sonne. La mère d'Aoi a pourri leur moment - tout en les ramenant durement à la réalité. Celle-ci demande à Aoi de venir la voir durant les vacances d'été. Shûsei décidé de l'accompagner.

 

A leur arrivée là-bas, le père d'Aoi leur réserve un accueil...fracassant!

(il se met à bombarder Shûsei avec un fusil de paintball)

La mère d'Aoi met vit un terme aux envies meurtrière de son mari.

Contrairement à ce dernier, la mère d'Aoi est, au contraire, ravie de faire la rencontre de Shûsei.

 

On fait ensuite la connaissance de la petite soeur d'Aoi, Nae (qui est encore un bébé).

La tendre enfant, mise de force sur les genoux de Shûsei, renvoie gentiment tout son déjeuner sur son futur beau-frère.

Ce qui nous fait arriver à la scène la moins sexy du chapitre - Shûsei avec juste une serviette autour de la taille et le bébé entièrement nu sur ses genoux (plutôt malsain comme situation)

 

Vient ensuite une situation encore plus malsaine: pendant que Shûsei lavait le bébé (et lui-même), Aoi et sa mère, toutes les deux dans l'encadrement de la porte, regardaient et commentaient la scène. La mère d'Aoi est alors prise de vertige et s'affale dans les  bras de Shûsei (toujours à demi nu). Le père d'Aoi entre alors dans la pièce et assiste à la scène...

 

Celui-ci est complètement saoûl. Il va alors fondre en larme, hurler que sa femme lui appartient puis l'emporter sur son épaule (comme un vieux sac à patates).

 

Shûsei se retrouve ensuite seul dans le salon avec la petite Nae sur les genoux. La mère d'Aoi revient et nous avons droit à une scène larmoyante de "la maman d'Aoi qui réconforte  le pauvre Shûsei qui, lui, n'a pas beaucoup connu sa mère."

Elle lui dit alors que, peut importe le temps qui passe, un lien indéfectible unie un mère et son enfant. 

 

La journée prend fin et Shûsei et Aoi rentrent dans leur appartement. Aoi lui parle alors de son père, de la relation que sa mère et lui entretiennent etc.

Shûsei en profite pour demander à Aoi de l'appeler (enfin) par son prénom. (et non plus par son nom de famille). Etape difficile pour Aoi qui met pratiquement 5 pages avant de prononcer enfin le nom "Shûsei".

Une fois encore, ce chapitre se finit avec un image de Shûsei jetant un coup d'oeil à la règle interdisant les relations sexuelles avant qu'ils soient tous les deux diplômés...

Commenter cet article

Angeline 23/05/2017 21:13

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog (cliquez sur pseudo) merci

Angelilie 05/05/2017 18:48

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

Joanize 06/03/2014 22:28

AAAH (>.<)
Un grand merci à ce que vous faites, c'est vraiment super!!
J'aurais bien voulu participer à la traduction de vos projets, mais faut dire que je ne suis pas très régulière et que je ne saurais traduire que de l'anglais. (mais chuis sûre que vous en avez pleins de trad- anglais....) donc je vous félicites vraiment et vous remercie pour ces histoire qui comblent mes passe-temps!!
Un gros bizoux à toutes la team (^o^) "smouack"

Yac 22/06/2013 23:37


Merci pour tout ce que vous faites ! ^^

Archives

Articles récents